Conférence sur la migration à l’IFM

Les chercheurs de l’Université d’Antananarivo, de la FAO, du Centre National de Recherche sur l’Environnement (CNRE), du Centre de Recherche agronomique et de la Coopération International pour le développement (CIRAD) ont convié le monde de la politique et socio-économique à l’Institut Français de Madagascar pour débattre sur le thème de l’immigration.

« Migration méconnues à Madagascar et en Afrique subsaharienne une réalité en mouvement », plus exactement, a été le thème débattu durant cette journée du 23 mai 2019 et auquel le Président du Sénat Rivo RAKOTOVAO a pris part. Tournant autour de 4 sujets majeurs dont les différentes formes de migration, l’ancrage historique des dynamiques migratoires, la déforestation et mise en valeur des territoires, les nouvelles formes de migration le débat appuyé par des chiffres et données fiables a été enrichissant.

Le Sénat étant le représentant des Collectivités Territoriales Décentralisées et des organisations économiques et sociales, son Président, Rivo RAKOTOVAO, a participé pleinement au débat. « La migration ne doit pas être considérée comme un problème mais doit faire partie du processus de développement et surtout offrir une opportunité pour la réduction de la pauvreté rurale» a-t-il souligné avant de poursuivre que « la migration est une mode d’instinct de survie tout en respectant les règles qui érigent la société. Il est nécessaire que l’Etat présente une politique de migration pour en   gérer les causes et les effets afin de trouver une solution fiable et  durable pour le développement de notre pays ».
Faut-il rappeler que la migration à Madagascar tourne autour de l’accès à la terre, l’emploi, les exploitations minières etc.…
Notons que des films sur la migration ont été visionnés tout au long de la journée.

facebook: Sénat de Madagascar