FES Madagascar: LES STRATEGIES POSSIBLES POUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT DE MADAGASCAR ET LES BESOINS SOCIO-ECONOMIQUES DE LA NATION

Une conférence de presse s’est tenue le 09 Octobre au siège de la FES Madagascar concernant une grande série de conférences sur LES STRATEGIES POSSIBLES POUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT DE MADAGASCAR ET LES BESOINS SOCIO-ECONOMIQUES DE LA NATION

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes assises, table et intérieur

Pour marquer son 10ème anniversaire, le Cercle de Réflexions des Economistes de Madagascar (CREM) organisera une grande série de conférences qui se tiendra les 24 et 25 octobre à l’Université d’Antananarivo. Le forum portera sur le thème « les stratégies possibles pour le financement du développement de Madagascar et les besoins socio-économiques de la Nation selon la Société Civile».
En collaboration avec la Friedrich-Ebert-Stiftung par l’intermédiaire du projet de coopération parlementaire et le CREM, les travaux de consultation des besoins socio-économiques dans 7 régions et grandes villes de Madagascar sont synthétisés et seront présentés publiquement lors de cet évènement. Ils constitueront une contribution à la concrétisation de la vision du Président de la République qui fait de l’autonomie et de la responsabilisation des Territoires son 12ième « velirano ». La vision du PRM place d’ailleurs les Collectivités Territoriales Décentralisées et les Organisations de la Société Civile (OSC) en « acteurs de l’émergence ».

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes assises, table et intérieur

Les participants à cette rencontre multisectorielle sont les députés et les sénateurs de Madagascar, les administrateurs des deux chambres parlementaires, les administrateurs des différents ministères et institutions publiques, les représentants des Organisations de la Société Civile, les représentants des Organisations Non Gouvernementales, les enseignants des grandes universités, les économistes de Madagascar, les invités internationaux, les experts dans différents domaines, les étudiants des universités publiques et privées, le grand public.

La première partie sera axée sur les travaux et les présentations concernant les financements des politiques publiques et des projets présidentiels en tirant des expériences des pays émergents tels que le Rwanda et la Corée du Sud et la deuxième partie sur les travaux et les présentations concernant les formulations de la Société Civile des 6 régions d’intervention du projet de coopération parlementaire pour aboutir à la conception d’un document sur les besoins socio-économiques de la Nation.